Comment faire une allée en béton?

Mélange de sable, de ciment et d’eau, le béton est un matériau doté d’une résistance exceptionnelle.

Mais, ce n’est pas tout ! Il peut être aussi très esthétique si vous optez pour les nouvelles variantes qui sont disponibles sur le marché aujourd’hui.

C’est la raison pour laquelle il est utilisé dans de nombreuses constructions et en particulier pour la réalisation des allées.

En effet, une allée en béton jouit d’une multitude de caractéristiques très intéressantes.

Êtes-vous alors tentés de faire une belle allée en béton pour votre maison ? Eh bien ! Ce n’est pas une entreprise aussi difficile comme certains pourraient le croire quoique cela demande un peu de savoir-faire.

On vous livre tous les secrets pour réussir à faire une allée en béton.

Pourquoi choisir une allée en béton pour sa maison ?

Beaucoup de personnes continuent de penser que la réalisation d’une allée en béton n’apportera pas grand-chose à leur maison sur le côté esthétique.

Il est vrai que le béton traditionnel n’a rien de beau puisqu’il garde toujours sa couleur grise.

Mais, les choses ont énormément évolué. L’époque des allées en béton classique est révolue.

De nos jours, il existe des bétons décoratifs qui sont très utilisés pour les revêtements d’extérieur. On vous cite quelques-uns.

  • Le béton désactivé : on l’appelle aussi béton lavé. Il vous permet de profiter de la beauté des pierres. Il a une technique de coulage spécifique qui met en valeur les granulats. À la fin, vous aurez l’impression d’avoir une allée en gravier sans les inconvénients qu’on lui connait.
  • Le béton coloré : encore appelé béton teinté, ce béton est doté d’une myriade de coloris et offre une surface résistante, propre et décorative à votre sol.
  • Le béton imprimé : il s’agit d’un béton sur lequel sont imprimés des dessins et des motifs à la surface grâce à des matrices ou de moules spéciaux de grande superficie. Connu aussi sous le nom de béton empreinte ou de béton pochoir, ce type de béton offre un grand choix dans la réalisation des formes, de l’aspect final de la surface et des couleurs à la dalle.
  • Le béton balayé : c’est un béton qui a subi un balayage ou un brossage avant durcissement, et cela dans le but d’augmenter la rugosité de sa surface. Il est donc animé par de fines stries régulières tout en vous permettant d’obtenir des lignes parallèles très décoratives.
  • Le béton bouchardé : c’est une technique de coulage particulière qui vous permettra d’avoir un résultat très proche de la pierre naturelle taillée.
  • Le béton drainant : il s’agit d’un sol décoratif doté d’une grande porosité et hautement perméable.
allée en béton imprimé
allée en béton imprimé

Les outils nécessaires pour construire une allée en béton

Pour la réalisation d’une allée en béton, vous aurez besoin de :

  • Une bétonnière ;
  • Une brouette ;
  • Une règle ;
  • Une scie ;
  • Un serre-joints ;
  • Des chevilles et un cordeau ;
  • Une taloche ;
  • Une truelle ;
  • Une pelle ;
  • Une pioche ;
  • Une bêche ;
  • Une dameuse ;
  • Un balai ;
  • Une balayette ;
  • Un mètre ruban ;
  • Un niveau à bulle ;
  • Un fer à arrondir.

Préparation du terrain

Avant toute chose, il est important de faire une demande d’autorisation de construction.

Au cas où vous l’ignoreriez, sachez que toute modification de l’environnement urbain a l’obligation d’avoir l’agrément des services de l’urbanisme de la ville.

Ce permis de construire s’avère encore plus indispensable si votre allée devra être raccordée directement à une voie publique. Ensuite, faites si possible un plan.

Cela pourra vous aider à bien faire vos prévisions en ce qui concerne les dimensions et la forme de l’allée.

Vous pouvez maintenant commencer avec la phase du décaissement de l’espace choisi. Décaisser un sol revient à le creuser.

Vous pouvez utiliser une pelle et une pioche s’il s’agit d’une petite surface. Dans le cas contraire, utilisez une pelleteuse motorisée.

Après, vous réalisez le hérisson qui est un lit de pierres régulier recouvert de sable grossier que vous placez dans le fond.

Aplanissez soigneusement votre « hérisson » en le compactant avec une dameuse manuelle ou motorisée que vous louerez juste pour l’occasion. 

Une fois que cette étape est bien effectuée, vous pouvez passer à la réalisation du coffrage.

Ce dernier permettra la canalisation du béton lors de la coulée et de sa prise. Il est aussi possible d’installer un géotextile.

Nous vous conseillons de le poser de telle manière qu’il dépassera un peu le coffrage. Vous coupez le surplus à la fin des travaux.

Faites installer un ferraillage. Encore appelé armature en métal, il s’agit un treillis soudé (grillage) que vous pouvez réaliser vous-même en vous servant des fers à béton (8 à 12 mm) qui seront attachés entre eux avec du fil de fer.

Mais, si vous n’êtes pas sûr de bien le concevoir, le mieux est de l’acheter.

allée en béton balayé
allée en béton balayé

Le bétonnage de l’allée

Lorsque toutes les étapes que nous venons de décrire ont été bien respectées, on peut entamer le coulage de la dalle.

Versement du béton

Généralement, la coulée d’une allée en béton nécessite une certaine quantité de béton non négligeable que vous devez étaler en une seule journée.

C’est pour cela qu’il n’est pas recommandé de préparer le béton avec une bétonneuse et une brouette. Vous risquez de ne pas tenir dans le temps.

La solution la plus simple est de recourir au béton prêt à l’emploi. Cela vous soulagera énormément.

Le béton sera ainsi préparé depuis l’usine dans le respect des normes et vous sera livré sur place.

Il sera alors versé directement du camion dans le coffrage. Mais, il arrive des cas où la toupie est dans l’incapacité de s’approcher du coffrage.

Si votre chantier est confronté à ce problème, vous devrez utiliser une pelleteuse ou une brouette à moteur pour effectuer le transport du béton.

Allée en béton : tassement

Veillez à ce que le béton soit bien étalé dans le coffrage. Tassez-le et procédez à son lissage de manière régulière avec une taloche.

Bouchez les aspérités et les inhomogénéités. En ce qui concerne la finition, il faut dire qu’elle dépendra du type de béton choisi comme revêtement d’extérieur.

Il vous faudra attendre au moins 24 heures (3 à 5 jours maximum) avant de faire le décoffrage de la dalle et de marcher dessus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *