Le béton armé pour sols décoratifs en extérieur et intérieur

Issu d’un alliage de béton et d’acier, le béton armé est l’un des matériaux les plus utilisés pour les travaux de maçonnerie, tout particulièrement pour le bâtiment et le génie civil.

Il est préféré pour sa résistance à la compression et contre les efforts de traction. Ainsi, dans une structure en béton armé, les armatures métalliques sont placées dans les parties tendues pour garantir la résistance du béton en traction.

Même s’il est relativement plus répandu que les autres matériaux, ce type de béton répond à une mise en œuvre spécifique et à des usages bien définis.

Définition du béton armé

Pour cerner l’utilité et le principe de fonctionnement de ce type de béton, il faut partir de son essence.
Par définition, le béton armé est un matériau obtenu par assemblage de béton et de barres d’acier. La fusion de ces matériaux permet à ce béton d’être à la fois résistant à la compression et d’éviter toute oxydation.

On peut faire en béton armé les bétons décoratifs comme sont: le béton imprimé, béton balayé, béton désactivé et plus.

Le terme « béton armé » lui-même suppose un ferraillage calculé et organisé de façon à résister à toute traction.

béton armé

La composition du béton armé

À l’origine, les constructions en béton utilisaient des barres lisses en acier doux. Ensuite, ce fut le tour des barres constituées d’acier haute adhérence qui offraient une meilleure résistance.

Actuellement, les bétons armés sont conçus avec différents constituants mélangés dans des proportions en fonction de l’ouvrage prévu.

Généralement, les principaux composants employés dans la fabrication de ce béton sont les granulats (le sable, le gravier, les fillons…), le ciment, les adjuvants ou produits chimiques mélangés à de l’eau de gâchage. Concernant l’armature, elle peut être conçue avec de l’acier carbone ou de l’acier inox.

L’acier est réservé aux parties où le béton est en traction. Suivant leur disposition dans le béton, on dénombre : les aciers principaux, les aciers transversaux, les aciers de comportement et les aciers de montage.

Les avantages du béton armé

À l’évidence, les logements en béton préfabriqué sont de plus en plus populaires. Et s’il est autant utilisé pour les travaux de construction, ce n’est pas simplement parce que ce béton est l’un des matériaux les plus simples à élaborer.

Au nombre des avantages qu’on lui reconnaît, on peut citer:

  • Une nature qui la rend résistante à la compression et à la traction;
  • Une solidité indéniable qui en fait l’un des bétons les plus durables pour tout type d’ouvrage (il peut tenir des décennies);
  • Une efficacité énergétique maximisée grâce à sa masse thermique;
  • Une capacité à se fondre dans tout type d’environnement urbain et paysager;
  • Une composition qui offre le niveau d’isolation et d’étanchéité ainsi que l’inertie thermique pouvant garantir le confort des bâtiments;
  • Une flexibilité dans sa conception qui permet aux maçons d’y adapter une grande diversité de formes;
  • Sa facilité d’élaboration et d’entretien;

Mise en œuvre

Vous demandez-vous comment faire ce béton ? Sachez que, comme tous les matériaux qui ont ce degré de consistance, il vous faut déterminer minutieusement l’utilité afin d’élaborer un dosage précis.

Vu la nature très technique de ce béton, il est préférable d’en confier la mise en œuvre à un maçon professionnel ou un ingénieur.

faire le béton armé

Ce dernier devra procéder par plusieurs étapes, il lui faudra:

  • Couler une première couche de béton (environ 1/3) et déposer les barres de fer sur cette couche avant séchage;
  • Verser à nouveau de 1/3 de béton, puis répéter l’opération jusqu’à atteindre la hauteur prévue.
  • Recouvrir le fer à béton de 3 cm au minimum pour prévenir toute oxydation et ne pas oublier de lier solidement les armatures.

La réussite de ce type de béton repose largement sur le calcul et la disposition des armatures en acier.
Ce calcul est un travail complexe requérant une assistance professionnelle.

Il doit être complété par l’étude d’autres phénomènes physiques qui influent sur la consistance de l’ouvrage (nature du sol, impact du vent sur l’ouvrage, phénomènes sonores et vibratoires…).

Pour quels usages?

Vu sa solidité, ce béton est souvent utilisé pour la réalisation d’ouvrages demandant une résistance élevée à la traction.

Il est ainsi élaboré pour la construction de poutres voiles ou parois fléchies, de murs de soutènement, de poutres, de poteaux, la mise en place des dalles, dallages et des fondations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *